Fossiles et Terrains Sédimentaires de Provence.


Glossaire

Anhydrite

Sulfate de calcium,de formule CaSO4. Se présente en masses fibreuses ou granulaires et compactes dans les roches sédimentaires, en particulier dans les séries évaporitiques, où elle cristallise en même temps que le gypse en présence de sel NaCl. Au contact prolongé de l'eau, elle s'hydrate et donne du gypse.

Anticlinal

Pli où les éléments situés à l'intérieur de la courbure étaient, avant la déformation, les plus bas.

Biostratigraphie

Stratigraphie fondée sur le contenu en fossiles des couches.

Bioturbation

Ensemble de petits dérangements dans un sédiment dus à des déplacements d'organismes, restés le plus souvent en position de vie, d'épaisseur faible par rapport à son diamètre, et formant une couche interstratifiée dans les couches avoisinantes.

Chailles

Accidents siliceux dans des calcaires marins, en masses ovoïdes de 1 à 30 cm, de teinte brune, se différenciant des silex par leur cassure mate non translucide et l'absence de patine par manque de limite tranchée avec le calcaire. En général les chailles contiennent des spicules d'éponges, des quartz détritiques, et des témoins résiduels du calcaire, surtout en leur cœur (aspect de silification périphérique et centripète). Par décalcification, à l'air libre, elles prennent un aspect poreux ou caverneux.

Chalcosine

Synonyme de Chalcocite. Sulfure de cuivre, de formule CuSO4. C'est un minéral tendre qui se coupe au couteau, et est présent surtout dans les gîtes filoniens de cuivre.

Circalittoral

Caractérise le milieu marin côtier et ses éléments situés entre - 50 et - 200 mètres de profondeur.

Dessication

(fentes de dessication) Fissures s'ouvrant dans un sol argileux qui se dessèche. Ces fentes dessinent souvent un réseau grossièrement polygonal qui peut être moulé et fossilisé par le dépôt d'un nouveau sédiment.

Dolomies d'épigénie ou épigénie

Remplacement lent, au sein d'une roche, d'un minéral par un autre, molécule par molécule, ce phénomène étant lié à un apport de substance au point considéré.

Entroques

Débris de tiges ou de bras de crinoïdes, reconnaissables à leur symétrie d'ordre 5, leur canal central, et leur cassure brillante correspondant à un clivage cristallin de calcite. Certaines roches en sont entièrement formées (calcaires à entroques).

Ferrugineux

Qui contient du fer ou l'un des composés ferreux ou ferriques.  

Galène

Sulfure de plomb, de formule PbS. On la trouve en imprégnation dans des roches sédimentaires, calcaires ou gréseuses, dans des roches volcano-sédimentaires, et surtout dans des filons, avec quartz et carbonates, et d'autres minerais en particulier blende, pyrite et chalcopyrite. C'est le plus important des minerais de plomb.  

Gypse

Sulfate hydraté Ca SO4 2H2O du système cristallin monoclinique. Sa dureté est faible (2:rayable à l'ongle). Cristaux fréquemment maclés en fer de lance, en queue d'hirondelle ou queue d'aronde. Couleur blanche, grise, jaunâtre ou jaune miel, parfois rougeâtre. Constituant principal des évaporites du Keuper de Provence où il a été exploité comme pierre à plâtre.  

Halite

Chlorure de sodium, de formule NaCl. Trouvé le plus souvent en masses granulaires, blanc ou coloré par des impuretés. Les gisements sont étendus dans les roches sédimentaires. Exploité pour le sel de cuisine, son autre nom est le sel gemme.  

Hard-ground

Surface encroûtée d'oxydes de fer et de manganèse, parfois accompagnés de glauconie et/ou de phosphates, pouvant être taraudée par des animaux perforants ou porter des organismes encroûtants, et montrant souvent des traces de dissolution. On observe les hard-grounds dans les sédiments marins, notamment au sommet des séries calcaires, et on pense qu'ils traduisent un arrêt de la sédimentation causé par l'activité de courants de fond. Syn. fond durci.  

Horst

Structure tectonique constituée par des failles normales de même direction, limitant des compartiments de plus en plus abaissés en s'éloignant du milieu de la structure. Comme pour le graben, la formation du horst exige une extension, d'où des émissions volcaniques fréquentes.  

Lacune

Dans une série sédimentaire, absence des dépôts correspondant à un certain laps de temps.  

Lithoclastes

Terme pouvant désigner n'importe quel fragment de roche, mais généralement réservé aux débris de roches sédimentaires carbonatées remaniés dans un sédiment lui-même carbonaté. On y distingue les extraclastes et les intraclastes selon que leurs aspects et leurs âges diffèrent ou non de ceux du sédiment qui les contient.

Madréporaires

Organismes marins récifaux à squelette calcaire du groupe des Cnidaires.

Mediolittoral

Caractérise le milieu marin côtier et ses éléments situés dans la zone de battement des marées.

Nappe

(de charriage) Se dit d'un ensemble de terrains qui a été déplacé et est venu recouvrir un autre ensemble dont il était trés éloigné à l'origine. En Provence, la couverture sédimentaire glisse sur le socle par l'intermédiaire d'une couche plastique représentée par le Trias et se plisse en formant des nappes de charriage dont l'amplitude de recouvrement est en moyenne d'une dizaine de kilomètres. Grâce à ses études en Provence, Marcel Bertrand a largement contribué à l'élaboration de ce concept.

Niveaux incompétents

S'applique aux couches les plus plastiques dans une série stratifiée déformée, et qui donne des plis de plus petit rayon de courbure que les couches moins plastiques, ce qui entraîne des disharmonies. Opposé : compétents.

Ocrification

Altération continentale en climat fortement hydrolysant.

Oncolit(h)e

Concrétion calcaire, sphérique ou ovoïde formée dans des eaux marines ou lacustres par encroûtement stromatolitique, autour d'un débris (nucléus).

Oolit(h)e

Petite sphère à diamètre de 0.5 à 2 mm en moyenne, dont le centre (nucléus) est un débris et dont l'enveloppe est formée de minces couches donnant une structure concentrique à laquelle peut se superposer une structure radiaire affectant toutes les enveloppes, ou quelques-unes seulement. Les oolithes sont le plus souvent calcaires, parfois ferrugineuses, rarement glauconieuses ou phosphatées.

Plate-forme carbonatée

Plateau continental à sédimentation carbonatée.

Polypier

Squelette calcaire sécrété par certains polypes (individus fixés) de Cnidaires.

Poudingue

Roche sédimentaire, détritique formée pour 50% au moins d'éléments arrondis   (galets) de diamètre supérieur à 2 mm (classe des rudites) liés par un ciment.

Progradation

Avancée progressive vers le large des dépôts d'une bordure de bassin. Adj. progradant ; vb. prograder.  

Pseudomorphose

Phénomène de métamorphisme ou d'altération par lequel un minéral originel est remplacé par un minéral nouveau ou par un agrégat de minéraux nouveaux.

Rhynchonelle

Brachiopode du genre Rhynchonella ou d'un genre voisin.

Spicules

Bâtonnets siliceux ou calcaires dont l'assemblage constitue tout ou partie du squelette de certains Invertébrés( Spongiaires, Echinodermes, Cnidaires, etc.).

Spongiaires

Groupe zoologique formé d'individus sans organes différenciés, composés d'une paroi poreuse entourant une cavité gastrique. Ils possèdent un squelette formé de spicules calcaires ou siliceux.

Stromatolit(h)es

Groupe zoologique formé d'individus sans organes différenciés, composés d'une paroi poreuse entourant une cavité gastrique. Ils possèdent un squelette formé de spicules calcaires ou siliceux.

Subsidence

Enfoncement progressif, régulier ou saccadé, pendant une assez longue période, du fond d'un bassin sédimentaire, marin ou non. C'est ce phénomène qui permet en particulier l'accumulation sur de fortes épaisseurs de sédiments qui se sont cependant formés sous une faible profondeur d'eau. Adj. subsident, e ; vb. subsider.

Supralittoral

Caractérise le milieu marin côtier et ses éléments situés au dessus du niveau de la haute mer.

Transgression

Avancée de la mer au-delà de ses limites antérieures avec submersion de zones plus ou moins vastes des parties basses des continents.

Zones d'ammonites

Division de base de la stratigraphie. Zone ou biozone : fondées sur les apparitions ou disparition d'espèces, parfois sur leur abondance particulière.

Zoophycos

Traces rayonnantes ou arquées, visibles dans les couches sédimentaires, généralement les calcaires marneux. Longtemps attribuées soit à des traces du balayages des fonds sous-marins par des Octocoralliaires oscillant au grès de la houle, soit à des phénomènes mécaniques à l'intérieur des sédiments eux-mêmes, on les interprète aujourd'hui comme des pistes résultant de l'exploitation des vases sous-marines par des organismes limivores.