Diplômes d'Etudes Supérieures.

Précurseurs des actuels mémoires de Maîtrise, parfois proches des DEA par leur contenu, les Diplômes d'Etudes Supérieures (D.E.S), étaient préparés en vue de la soutenance du C.A.P.E.S ou de l'Agrégation. Leur soutenance se faisait devant un jury de deux ou trois enseignants. Elle n'était pas obligatoirement publique.

Tirés, comme les mémoires de D.E.A, à quelques exemplaires seulement, rarement suivis de publication, les mémoires de D.E.S dans leur grande majorité restaient confidentiels alimentant, en quelque sorte, une « littérature grise », non soumise aux normes de qualité des publications officielles et non référencées dans les bases de données .

Cependant, la Société géologique de France a tenté à partir des  années 70 de les sortir de leur anonymat en établissant la liste des D.E.S soutenus chaque année dans les universités françaises.

Les mémoires de D.E.S de Sciences de la Terre constituent une source précieuse de faits d'observations, notamment lorsqu'ils ont trait à des études de terrain ou à des révisions de collections paléontologiques. Ils témoignent en outre des méthodes de formation à la recherche des étudiants dans les universités françaises avant et après la deuxième guerre mondiale.

Grâce à l'utilisation de mots-clés, le lecteur a ici accès à la liste des mémoires de D.E.S soutenus dans le laboratoire de Géologie de l'ex-Faculté des Sciences de Marseille entre les années 1935 et 1984 et conservés dans la bibliothèque du Centre de Sédimentologie-Paléontologie de l'Université de Provence.

Leur consultation est gratuite et peut se faire sur simple demande :


Mots clefs / Key words
Auteurs / Authors


Impossible d'établir la connection à localhost